Les îles Galápagos – Bartolomé

Pour notre avant dernier jour sur les iles Galápagos nous décidons de faire une excursion sur Bartolomé. La vue depuis l’ile est très connue, et comme nous avons le temps, nous en profitons pour aller voir cela de nos propres yeux, même si ce n’était pas au programme à l’origine.

Le trajet pour aller jusqu’aux iles Santiago et Bartolomé est assez long. Un bus nous emmène de Puerto Ayora jusqu’à l’embarcadère au nord de l’île de Santa Cruz (près de Baltra, là où l’on a atterri quelques jours auparavant). De là nous embarquons sur le bateau, la Promesa, pour 2 heures en mer jusqu’à Santiago.

 

Le bateau est assez luxueux par rapport à ceux que l’on a emprunté jusque là, pour preuve il y a même un cuisinier à bord. Malgré sa taille imposante nous sommes étonnés car la vitesse du bateau est réduite. Le guide nous apprend que la vitesse entre les îles est régulée pour ne pas risquer de percuter des animaux marins. On n’est pas mécontent, ainsi le bateau ne tangue pas trop.

Fou de Grant ou Nazca Booby
Fou de Grant ou Nazca Booby

Snorkeling à Santiago

On redoute un peu de se jeter à l’eau, nos précédentes expériences sur Isabella étant glaciales. Bonne surprise ici, l’eau est un peu plus chaude et cela nous évitera les tremblements involontaires de tout notre corps une fois sous l’eau.

L’eau est toujours aussi claire et nous permet d’admirer de nombreux poissons colorés de toutes tailles, quelques tortues marines et des étoiles de mer. Heureusement que notre guide à l’œil et nous indique où regarder car nous serions clairement passés à côté de belles choses, notamment des étoiles de mer, bien cachées derrière les rochers.

Après une petite heure dans l’eau, nous remontons sur le bateau pour découvrir que le déjeuner est servi. Le cuisiner de bord nous a gâté et nous mangeons de vrais plats (et pas un sandwich).

Jennifer découvre des rougeurs et gonflement sur son bras. Les petits organismes transparents de 8-10cm que l’on voyait nager à côté de nous étaient bien des petites méduses… L’équipage lui tend du vinaigre blanc pour se soigner. Les gonflements disparaissent après 20 minutes environ.

Le bateau lève l’ancre en direction de Bartolome qui est l’île voisine. Sur le chemin nous apercevons nos deux premiers pingouins des Galápagos (les deux seuls à vrai dire, les autres ayant migré là où l’eau est plus froide).

Pingouin des Galapagos
L’un des pingouins de la sortie !
Pingouin des Galapagos
Zoom sur le pingouin

Bartolomé

Bartolomé est une île volcanique inhabitée. Le paysage est très différent de ce qu’on a vu jusqu’ici. Les coulées de laves se distinguent à l’œil nu, ici la végétation est presque inexistante.

Arrivée sur Bartolomé
Arrivée sur Bartolomé
Roches volcaniques
Roches volcaniques

A l’arrivée sur l’île, une grosse otarie mâle nous empêche de monter sur le ponton. Le guide frappe fort des mains et fait du bruit pour le faire fuir. Pas insistant, il glisse le long de l’escalier et retourne dans la mer.

Otarie sur le quai
Tu gênes là !

L’absence de végétation est flagrante et parmi les roches volcaniques se développe tout de même une espèce de cactus que nous n’avons jamais vu de couleur jaune orangée.

Cactus jaune
Cactus jaune

Pareil au niveau de la faune, rien à signaler.à part des sauterelles de la taille d’un index qui se fondent dans le décor et constituent le plat principal des iguanes marins.

Le chemin, très facile à suivre, est tracé par un ponton surélevé qui empêche les touristes de courir partout et d’altérer l’environnement de l’île.

Ponton sur Bartolomé
Le chemin… un ponton.

Une petite pause nous permet de reprendre notre souffle, ça grimpe quand même ! Le guide nous explique la formation des roches volcaniques et les différences entre les types de roches. Lors des coulées de lave du gaz peut rester prisonnier. Cela a pour effet de créer des bulles dans la roche ce qui la rend très légère. Quand on la soulève, elle parait fausse tellement son poids est négligeable.

Après 40 minutes de marche entrecoupée d’explications, nous arrivons au sommet et profitons enfin de la vue. C’est magnifique.

Vue depuis Bartolomé
Vue depuis Bartolomé

Jennifer et Maxime sur Bartolomé

Infos pratiques

Excursion à la journée : 155$/pers en prix de dernière minute car il restait des places sur le bateau. Le prix tourne en principe autour des 180$ (oui, nous aussi ça nous a fait mal la première fois).

Seuls deux bateaux par jour ont l’autorisation d’aller sur Bartolomé, cela contribue à la préservation de l‘environnement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :