Une semaine à Quito (1/2)

Quito, première étape de notre voyage en Equateur

Après nos 3 semaines en Colombie à manger de la nourriture bien grassouillette, nous avons décidé de louer un appart sur Airbnb pour nous préparer des repas plus light (c’est bien la première fois qu’on rêve de salades ;).
L’appartement appartient à Gisela. Elle est adorable et depuis le 18ème étage, la vue sur la ville est phénoménale. Ça nous fait vraiment du bien d’avoir un petit chez nous et de pouvoir poser nos valises une semaine entière.

 

Vue sur Quito et le Panecillo au loin
Vue sur Quito et le Panecillo au loin
Quito, capitale de l’Équateur compte plus de 2 millions d’habitants et est située à 2 850 mètres d’altitude. La ville de Quito est reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978 car elle a été construite sur une ancienne ville Inca et qu’elle possède à ce jour le centre historique le mieux préservé et le moins modifié d’Amérique latine.
Cette ville nous a tout de suite plu : on y trouve tout, les habitants sont sympas et il y a des millions de lieux d’intérêts qui attendent d’être visités. Difficile de résumer une semaine entière en quelques lignes, deux articles sont nécessaires pour raconter toutes nos activités. La suite par ici.

A la recherche des lamas dans le Parc métropolitain

Pour se mettre au vert nous décidons d’entamer la visite du parc Metropolitan de Quito avec l’espoir de voir des lamas. Sur la carte, le parc ne parait qu’à quelques minutes à pied de l’arrêt de bus où nous nous arrêtons mais en réalité nous mettons 25 minutes à pied. A ce moment là, on se rend compte que la ville est immense et que l’échelle de la carte est à prendre avec des pincettes. Finalement, après une bonne heure de marche, nous ne verrons rien de très intéressant à part peut être un mirador.

 

Vue depuis le Parc Métropolitain
Vue depuis le Parc Métropolitain

Centre historique et Palais Présidentiel

On commence la visite du Centre ville par la Plaza Grande autour de laquelle se trouve le Palais présidentiel et la mairie. Cette place est très agréable et très vivante tout comme ses habitants. Ils sont toujours prêts à nous aider. D’ailleurs, alors que nous étions perdus, nous arrêtons un homme pour lui demander notre chemin. Son visage se fend immédiatement d’un large sourire et il nous demande comment nous allons avant de nous indiquer la route.

 

Eglise El Sagrario sur la Plaza Grande
Eglise El Sagrario sur la Plaza Grande

 

Grâce à cet homme nous retrouvons le palais présidentiel. Il est occupé depuis le 24 mai 2017 par Lenin Moreno qui a succédé à Rafael Correa.
Nous entamons la visite du palais. L’entrée est gratuite, il suffit de réserver une heure avant et de laisser son passeport à l’entrée.
Une fois muni de notre badge de visiteur, nous sommes pris en photo devant une jolie fontaine par un photographe. La photo souvenir nous sera remise à notre départ.

 

Fontaine du Palais Présidentiel de Quito
Fontaine du Palais Présidentiel de Quito

 

Notre guide annonce que l’une des ailes est actuellement fermée au public. Dommage ! Nous poursuivons dans l’autre aile où nous sont présentés les cadeaux faits par les Etats du monde entier à l’Équateur. Au passage, la France (M. Sarkozy) a offert un plateau dédicacé. La simplicité à la française quoi ! Et parfois la simplicité c’est bien ! C’est ce qu’on se dit en voyant le côté un peu trop clinquant des cadeaux des émirats (un sabre serti de diamants, rubis, saphirs et émeraudes, ou encore une montre dont on ne voit presque plus les aiguilles tellement il y a de cailloux qui brillent).
Une vitrine expose les nombreux bâtons des présidents, ils symbolisent la puissance.
Nous nous dirigeons vers la sortie et récupérons notre photo souvenir. Bon elle n’a rien d’extraordinaire mais c’est toujours sympa.
On se dirige vers la Calle de la Ronda, c’est LA rue touristique de la ville selon les guides.
Pourtant, à notre passage tout est fermé. Seules quelques boutiques sont ouvertes, on en profite pour acheter et gouter le chocolat d’Équateur tellement renommé. On se régale !

 

Calle de la Ronda
Calle de la Ronda

 

Puis Jennifer jette son dévolu sur un sac artisanal en cuir pour … accrochez-vous bien … la modique somme de … 34€. On ressort donc ruinés de cette rue mais pour nous donner du baume au coeur, nous pouvons admirer le Panecillo. Il s’agit d’une colline sur laquelle se tient une statue de la vierge de plusieurs mètres de haut. Le Panecillo est observable depuis presque toute la ville mais nous n’avons jamais été aussi proche.

 

La vierge du Panecillo
La vierge du Panecillo

 

Le centre de Quito compte de nombreuses églises. La plus grande est l’église San Fransisco dans laquelle nous jetterons un oeil rapide. La place est en travaux, cela enlaidi un peu la vue et c’est dommage car le bâtiment n’est pas mal !

 

A quelques rues de là, l’église de la Compañia de Jesus ne paie pas de mine de l’extérieur mais semble cacher un joli trésor : l’intérieur est entièrement doré. Seul bémol, l’entrée est payante, 5$ par personne et photos interdites. A ce prix là et sans pouvoir prendre de photo, on reste à l’entrée et on se penche au maximum pour apercevoir l’intérieur. Nous n’avons pas de photo mais wikipedia vous donnera un joli aperçu.

Mirador Itchimbia

Il est bientôt 17h30, nous décidons d’aller admirer le coucher de soleil au Mirador Itchimbia. Quelques minutes plus tard et quelques dollars en moins, le taxi nous dépose devant l’entrée du parc. Le ciel est dégagé, et nous apercevons un sommet blanc au loin : c’est le Cayambe !

 

Aperçu du Cayambe depuis Quito
Aperçu du Cayambe depuis Quito

 

Nous nous enfonçons un peu plus loin dans le parc et trouvons des grosses lettres QUITO et nous amusons à pendre quelques photos. Finalement les nuages cacheront le coucher de soleil mais nous nous serons bien divertis avec ces grandes lettres.

 

Vue depuis le mirador Itchimbia
Vue depuis le mirador Itchimbia

Panecillo

Après notre visite à la Mitad Del Mundo, nous sommes montés dans un bus qui devait nous ramener dans le centre de Quito. Comme nous ne savions pas ou descendre, nous nous sommes retrouvés au terminus, en haut du Panecillo. Ça tombe bien, c’était au programme pour le lendemain.
En haut, la statut de la vierge nous domine de ses 38 mètres de haut. La vierge, en bois polychrome date du 18ème siècle. Nous ne l’imaginions pas si impressionnante lorsqu’on la voyait depuis notre appartement. Il est d’ailleurs possible de monter dans la statut de la vierge mais pour notre part, nous estimons que la vue est déjà suffisamment belle pour ne pas avoir à payer un supplément.

 

Vierge du Panecillo
Vierge du Panecillo depuis l’appart
Au milieu du paysage, il y a beaucoup de vendeurs, cela permet de grignoter en admirant la vue. Il est aussi possible d’acheter des souvenirs mais les prix sont plus élevés qu’ailleurs.
L’étendue de la ville nous marque une fois de plus. Nous avons une vue à 360° et aussi loin que nos yeux peuvent voir la ville nous entoure.
La montée et la descente étant déconseillées à pied pour des raisons de sécurité, nous repartons à la maison en taxi.

Infos pratiques

Pour aller et venir de l’aéroport :
– En taxi c’est un forfait de 25$ qui s’applique.
– En bus, la compagnie Aéro propose des billets à 7,99$/pers. pour rejoindre le centre de Quito.
Un petit conseil, prévoyez du temps car l »aéroport est assez éloigné de la ville et il faut compter environ 40 minutes de trajet en taxi.
Pour se déplacer dans Quito, mieux vaut privilégier le bus (0,25$ par trajet) ou le taxi (entre 2 et 8$ selon la destination, mais Quito, c’est grand!).
Visite du Palais Présidentiel : c’est gratuit. Il suffit de se présenter à l’entrée et de s’inscrire pour la prochaine session. Il y a une visite toutes les heures.
Logement
Airbnb de Gisela. Une vue à couper le souffle dont on ne se lasse pas en rentrant d’une bonne journée de visite. Lien vers l’annonce de Gisela si possible.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :