Sparte et Mistra

Nous reprenons la route sous une pluie battante direction Sparte. La nuit a été difficile, il y a eu un violent orage, on se serait cru en boite de nuit sous une boule à facettes.

A Sparte le soleil brille à nouveau, c’est parfait pour visiter les églises de la ville basse de Mistra, ancienne ville byzantine construite à flanc de colline en 1249. C’est un franc, Guillaume de Villehardouin qui fit construire cette citée dans le but de protéger la ville de Sparte. A partir de 1834, les habitants commencèrent à abandonner progressivement la ville au profit de la modernité de Sparte.

Le retour du soleil fut de courte durée, alors que nous sommes entre 2 églises assez éloignées l’une de l’autre, la pluie reprend subitement. On essaie de s’abriter et on se retrouve coincé derrière un mur qui nous protège contre le vent et minimise les violentes rafales de pluie. Après 10min, nous comprenons que ça ne va pas s’arrêter de sitôt alors nous rebroussons chemin en courant (en tongs… sur le sol devenu boueux…) vers la dernière église visitée. Les touristes rient en nous voyant arriver complètement trempés. Nous profitons de l’occasion pour sympathiser avec 2 Canadiens. Nous leur demander de prendre une photo souvenir de nous et comme vous le voyez ci-dessous, on garde le sourire !

Mystras sous la pluie
Mistra sous la pluie

Dès que la pluie se calme, tous les touristes commencent à sortir de leurs refuges pour rejoindre l’entrée du site. Comme on est trempés et qu’on a froid, on tente aussi notre chance!

Nous rejoignons finalement la voiture, où nous nous changeons à l’abris des regards (merci la buée!) et nous allons nous réchauffer avec une bonne Moussaka. Il faut reprendre des forces parce que la visite n’est pas finie ! En effet, nous devons encore nous rendre à la ville haute. Après plusieurs escaliers, la vue est superbe.

Pour la visite de Mistra (ville basse et ville haute) une seule journée nous a amplement suffit.

C’est reparti direction Loutraki pour déposer la voiture, puis nous reprenons le bus pour Athènes ou nous passerons la nuit dans un quartier que Maxime s’est amusé à baptiser le Barbès d’Athènes. Nous avons passé la nuit à l’hôtel Vienna, nous vous le conseillons si vous avez un petit budget et si vous souhaitez y passer une seule nuit (et une mauvaise) sinon passez votre chemin.

Nous nous dirigerons demain vers la ville de Delphes. La ville où mes parents se sont rencontrés !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :