La route de la mort en Bolivie

A quelques kilomètres de La Paz se trouve la Route de la Mort. Une route étroite à flanc de montagne d’environ 70 km de descente sur laquelle ont eu lieu de nombreux accidents. Heureusement pour nous, la route est aujourd’hui très peu fréquentée car un autre itinéraire a été ouvert à la circulation. C’est beaucoup plus sécurisé, notamment pour les camions qui avaient très peu d’espace pour se croiser.
Pour nous la Route de la Mort, ce sera à vélo ! Après avoir enfilé toutes les protections de rigueur (casque, protège coudes, genoux et tibias, ainsi que sur-pantalon, veste et gants contre le froid et la pluie), le départ est donné à 4700 m d’altitude pour soixante-dix kilomètres de descente, entre bitume et route en terre.

La première partie est très facile car la route est goudronnée et des barrières de sécurité sont installées. Malheureusement qui dit goudron dit trafic routier.

Première partie de la route de la mort
  • Jen sur la route de la mort
  • Maxime sur la route de la mort

La suite est un peu plus difficile. Une route pleine de cailloux qui peuvent être glissants nous secoue fortement et met nos mains et bras à rude épreuve. Même avec les gants on fini tous par avoir des douleurs aux mains. Les quelques pauses photos nous permettent de récupérer un peu !

Aperçu de la route de la mort
Aperçu de la route de la mort
La route de la mort suit un petit ravin
La route de la mort suit un petit ravin…

Au niveau vitesse, chacun va à son rythme. On peut aller très vite et avoir sa dose d’adrénaline en suivant le guide, où plutôt aller lentement et profiter des superbes paysages (en gardant un œil sur la route, parce que quand même il y a de gros cailloux à éviter…).
Certains tronçons de la route sont vraiment proches du ravin et nous apercevons le sol tout en bas en passant. Les virages serrés sans barrière de sécurité c’est un peu flippant… Quelques passages fun sous des cascades et au milieu de rivières se prêtent bien aux photos . En tous cas, une chose est sûre, on ne rentrera pas propre !
Au bout de plusieurs heures de VTT, nous arrivons à destination à 1400 m d’altitude. Nous avons dévalé plus de 3000 m de dénivelé !

Jen et Max ont survécu à la Death Road

Tous ces efforts nous ont bien creusé l’appétit et le déjeuner buffet tombe bien. Bon, la bouffe n’est pas exceptionnelle, mais le lieu dispose d’une piscine. Et cela fait vraiment du bien de se rafraîchir et de profiter du soleil avant de repartir pour 3 heures de bus en direction de La Paz.

Welcome to The Death Road
La route de la mort, La Paz, Bolivie

Infos pratiques

La route de la mort : départ à 8h30 et retour à 20h30. Coût négocié à 300 Bs par personne payé en cash avec l’agence Baro Biking. Tous les vêtements/casques/gants et même quelques photos sont fournies par l’agence. Sur la route il y a un guide pour 6 participants. Il fait des pauses photos tout au long de la journée et les envoie par email. Pas besoin de mettre en danger son précieux appareil photo ! Le déjeuner et l’accès à la piscine sont inclus. 

Un commentaire sur “La route de la mort en Bolivie

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :